Nous sommes les consommateurs éternels de culture

La critique de la culture de masse, école de francfort est principalement axée sur  «l’industrie culturelle ». L’industrie culturelle signifie qu’à la fin de la société capitaliste, le capitalisme produit des produits culturels comme la production de marchandise générale  et constitue un ensemble du système industriel qui utilise des moyens technologiques modernes pour reproduire et diffuser des biens culturels à grande échelle.

La culture de masse est une idéologie matérialisée. Film; musique; roman; etc, quand le public choisit ces produits culturels pour s’amuser, ils se sentent physiquement libres. Ils pensent qu’ils choisissent leurs propres préférences selon leur propre volonté, mais en fait, nous sommes asservis dans une certaine mesure. Nous sommes conduits par les produits culturels de masse et acceptons inconsciemment un ensemble de valeurs sans égard aux autres possibilités. En fait, nous vivons dans une fausse liberté spirituelle.

L’influence de ce type de culture industrielle est très profonde. Il approfondit l’aliénation des humains, ce qui conduit au public de devenir d’avoir une pensée unidimensionnelle. Cette tendance intégrera la sphère privée et la sphère publique, puis l’espace de communication rationnelle deviendra de plus en plus petit. Le déclin de la sphère publique entraînera du déclin progressif de la fonction démocratique.

En raison de l’avènement de la société d’internet et de grandes données, l’émergence des médias interactifs, en tant que consommateurs, nous sommes plus d’initiative. Cependant, nous avons également une dépendance de plus en plus forte à l’égard de la culture industrielle.

Les médias peuvent facilement utiliser les données obtenues de la vie quotidienne du public à analyser et manipuler. Les médias interactifs donnent au public une illusion qui est plus réaliste, en fait, le public est limité par l’espace illusoire qui est créé par les producteurs culturels. Nous devenons naturellement les consommateurs éternels de culture.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s